info@aailp.org

Gouvernance de l’AAPDI

Jean Baptiste Harelimana | Président

Jean Baptiste HARELIMANA est avocat Associé du cabinet DGL Avocats.

Président de l’Académie africaine de la pratique du droit international. Il conseille des Etats dans le cadre de renforcement des capacités et de stratégie et de gestion du contentieux international. Il a enseigné le droit international dans différentes université (Lyon 3, Caen, Rwanda). M. HARELIMANA a travaillé à la Cour pénale internationale et a été conseiller juridique l’Organisation mondiale du commerce. Il est titulaire d’un doctorat en droit international public de l’Université Jean moulin Lyon3.Il est par ailleurs diplômé de l’Université de Boston (2005) et de l’Académie de droit international de la Haye. Il est auteur d’articles et d’ouvrages dont un intitulé de la fragmentation à la cohérence de l’ordre juridique international (2015) et a codirigé   avec Jean François AKANDJI-KOMBÉ et Catherine MAIA, l’ouvrage sur l’apport de l’Afrique à la justice pénale internationale (2018).

Mamadou Ismaël Konaté | Vice - Président

Mamadou I KONATE est ancien garde des Sceaux du Mali. Il est Avocat inscrit aux Barreaux du Mali et de Paris.  Spécialisé en droit des affaires et de l’entreprise, il intervient en droit OHADA dont il est un expert reconnu.  Il a été chef de file des experts désignés pour la révision de l’Acte uniforme portant organisation des procédures collectives d’apurement du passif. Il est d’ailleurs l’auteur du «Guide des Procédures Collectives en OHADA» publié chez LGDJ. Mamadou I. Konaté exerce son activité professionnelle d’avocat et d’arbitre entre le Mali, Paris où il est désormais basé et le reste du monde. En phase avec les droits communautaires des zones économiques UEMOA, CEDEAO, CEMAC, OAPI et CIMA, il intervient dans ces pays membres. Fin connaisseur des institutions et politiques judiciaires en Afrique, il est par ailleurs l’auteur de « Justice en Afrique, ce grand corps malade : cas du Mali». Mamadou I. Konaté est intervenu et intervient encore dans de nombreux dossiers relatifs aux projets d’investissement et aux projets internationaux pour le compte d’entreprises internationales, d’institutions financières, d’organisations internationales et de gouvernements, en qualité de Conseils et d’Avocats. Mamadou I KONATE est auteur d’ouvrages «Guide Electoral et du Contentieux Electoral» à paraître en mars 2020, et le «Guide de Procédures Civiles» pour le Mali en cours de rédaction, tout comme «Être Avocat en OHADA». Mamadou I KONATE est l’auteur de plusieurs articles en droit des affaires, publiés dans les revues spécialisées. Il est animateur et conférencier sur le droit OHADA, notamment de l’arbitrage, des procédures collectives, des voies d’exécution et des sûretés.

Mutoy MUBIALA | Deuxième vice- Président

Spécialiste des droits de l’homme au sein du système onusien, il bénéficie d’une expérience de plus de 25 ans, exerçant au sein du Haut- commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. Il a occupé divers postes de responsabilité et a contribué, en particulier, à l’établissement du Centre des Nations- Unies pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale, basé à Yaoundé, dont il a été le premier Directeur.

Titulaire d’un doctorant en droit international de l’Institut universitaire de hautes études internationales (IUHEI), Mubiala enseigne le droit international des droits de l’homme, le droit pénal international, le droit de relations internationales, le droit des frontières et cours d’eau et le droit des investissements internationaux dans différentes universités européennes et africaines, notamment à l’université Paris1 et à l’Ecole Nationale d’Administration (Paris).

Il déploie son activité de recherche en droit international public, Protection internationale des droits de l’homme, Il s’intéresse spécialement à des thématiques émergentes de la protection internationale des droits de l’homme, comme la protection des droits de l’homme en lien avec l’activité des entreprises et à l’intégration régionale africaine.

 Il est l’auteur de nombreuses contributions dans ces différentes matières, notamment, le système régional africain de protection des droits de l’homme.

Blaise Tckikaya | Vice Président en charge des relations avec l'UA et les juridictions internationales

Juge à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, président honoraire de la Commission de l’Union africaine pour le droit international, Blaise Tchikaya en fut le premier Président et membre de 2009-2016. Maître de conférences HDR des Universités à Fort-De-France et à Paris 13, il a enseigné le droit international dans différentes universités européennes et africaines. Il a été Scholar Visiting, Research in International Law, New-York University (NYU), U.S (2009) et a été en délégation de recherches C.N.R.S. à Aix-Marseille III. Il est auteur d’articles et d’ouvrages dont un intitulé Le droit de l’Union africaine (2014).

Christophe BOUBA | Trésorier

Après une première expérience au sein du Conseil d’Etat, Christophe BOUBA a travaillé à l’Université Paris-Dauphine en qualité de gestionnaire financier. Il a par la suite travaillé auprès de la cour nationale du droit d’asile en qualité, successivement Responsable de pôle secrétariat, de rapporteur. Il est actuellement Rédacteur (mise à disposition) au Conseil d’Etat.

Christophe a étudié l à l’université catholique d’Afrique centrale et de l’Institut des droits de l’homme de Lyon. Il est diplômé d’un Master en droit international des droits de l’homme et d’un Master 2 en Sciences politiques et gouvernement de l’Université Paris Dauphine Il a par ailleurs un master science politique   Université Jean Moulin (Lyon III).

Mahamoud SIDIBE | Secrétaire

Mahamoud SIDIBE est avocat au Barreau de Bobigny). Il participe à des procédures d’arbitrage d’investissement   ad hoc. Il conseille des Etats sur différentes problématiques de droit international, notamment des questions de frontières terrestres et maritimes.

 Il est chercheur-associée au CEDIN (Centre de droit international de l’université Paris Nanterre) et enseigne le droit international public et différentes matières relatives au droit du contentieux économique international dans différentes universités françaises depuis 2006. Titulaire d’un doctorat en droit international public, sa thèse sur L’intervention devant la Cour Internationale de Justice.

Jean Didier Boukongou | Directeur académique

Directeur académique, Jean Didier BOUKONGOU est professeur de droit international à l’Université Catholique d’Afrique centrale et directeur académique de l’AAPDI . Il enseigne le droit international des droits de l’homme, le droit de l’arbitrage, le droit du commerce international et le droit des investissements internationaux.

De plus, il est l’auteur de nombreuses contributions dans ces différentes matières. Dans sa pratique extra-universitaire, il intervient entant qu’arbitre et comme conseiller dans des procédures arbitrales ou judiciaires impliquant des entités étatiques ou opposant des entreprises commerciales.

Jean-François Akandji-Kombé | Directeur de la stratégie

Jean-François AKANDJI-KOMBÉ, Agrégé des Facultés de Droit, est Professeur à l’École de Droit de la Sorbonne de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Professeur associé à l’Université de Bangui et Président de l’Institut panafricain d’action et de prospective (IpaP). Il est par ailleurs Doyen honoraire de la Faculté de droit de Caen et Coordonateur général honoraire du Réseau académique européen sur les droits sociaux (RACSE/ANESC). Ses domaines principaux de compétence sont le Droit international, le Droit européen, le Droit africain, le Droit public fondamental, le Droit économique, le Droit international pénal et les droits fondamentaux. Il est l’auteur de plusieurs articles et ouvrages dans ces domaines. Jean-François AKANDJI-KOMBÉ est aussi professeur invité dans plusieurs universités En Europe, en Afrique et aux États-Unis. Il est membre de plusieurs sociétés savantes

Cisse YACOUBA | Coordinateur de section

Membre Commission du droit international, Yacouba CISSÉ est professeur à l’Université de Bouaké et à l’Université d’Ottawa. C’est au sein de la faculté de droit de cette dernière qu’il a brillamment défendu sa thèse de doctorat en droit en 1999. La thèse a été primée et reçue la médaille du Barreau de Paris et ultérieurement publiée sous forme de livre par la maison d’édition Wilson & Lafleur en 2001.

Professeur à temps partiel puis, depuis 2009, professeur auxiliaire, il a enseigné de 2000 à 2012 plusieurs cours de droit international aux sections de droit civil et de common law (incluant : droit international public, droit de la mer, droit maritime, droit aérien et spatial, droit communautaire européen,règlement des différends en droit international,  etc).

Avocat inscrit au barreau d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, Me CISSÉ est également expert pour le Programme des Nations Unies pour l’Environnement dans le cadre des mers régionales.

Nahed BENZOURA a travaillé plus de huit ans dans   la diplomatie et s’y est spécialisée dans les affaires économiques en y exerçant différentes fonctions de conseillère juridique. Dans ce cadre, elle a été conseillère pour l’Afrique et le développement auprès de cabinets de plusieurs ambassadeurs où elle est intervenue régulièrement auprès de grandes entreprises au sein desquelles elle permet à chacun de comprendre l’environnement des affaires en Afrique et comment décrypter avec un regard décalé les enjeux du monde des affaires. Diplômée d’un Master 1 en droit international de l’Université Panthéon Sorbonne Paris, et d’un LLM en droit des relations économiques internationales L’Université de Cergy-Pontoise (UCP). Après ce parcours universitaire particulièrement étoffé, Nahed  BENZOURA  a trouvé à Sciences Po Executive Education la formation qui complétait parfaitement ses compétences pour atteindre le but qu’il se fixe : s’investir pour le développement de l’Afrique.

Catherine Maia | Coordinatrice de recherches

Madame Catherine Maia est professeure de droit à l’Université Lusófona de Porto, au Portugal. Par ailleurs, elle enseigne également dans diverses autres institutions aussi bien en France, notamment à Sciences Po Paris, qu’au Liban, et est chercheure à l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains de Genève (Suisse). Consultante, elle a apporté son expertise en droit international dans le cadre d’organisations internationales, de missions diplomatiques et de cabinets d’avocats. Auteure de plusieurs publications sur la protection des droits humains et le droit international public en général, ses derniers ouvrages ont porté sur Le statut international de la province angolaise du Cabinda (2015) et L’apport de l’Afrique à la justice internationale pénale (2018).

Nahed BENZOURA | Directrice du Partenariat, Événementiel et du Protocole

Nahed BENZOURA a travaillé plus de huit ans dans la diplomatie bilatérale et multilatérale et s’y est spécialisée dans les affaires économiques en y exerçant différentes fonctions d’analyste et de conseil en relations économiques internationales. Diplômée de Sciences Po Paris en Affaires internationales, elle est spécialiste des politiques et du management du développement pour l’Afrique dans le cadre duquel elle est intervenue régulièrement auprès de grandes entreprises et institutions au sein desquelles elle permet à chacun de comprendre l’environnement des affaires en Afrique et comment décrypter avec un regard réaliste les enjeux du monde des affaires.  

Juriste internationale de formation, diplômée d’un Master 1 en Droit international de l’Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne et d’un Master 2 en Droit des relations économiques internationales de l’Université de Cergy-Pontoise (UCP), Nahed BENZOURA s’est consacré à l’étude de l’intégration régionale africaine et à l’évaluation des politiques publiques de développement afin d’atteindre le but qu’elle se fixe : s’investir pour le développement de l’Afrique et dans son dialogue avec l’Europe et la Méditerranée.

Yves OLLIVIER | Chargé des projets pour l’Afrique centrale

Avocat de formation et conseil juridique dans l’espace Ohada, Yves OLLIVIER est spécialisé en contentieux internationaux. Il assiste des entités publiques et privées devant les juridictions nationales et internationales dans tout type de précontentieux ou contentieux présentant des enjeux internationaux. 

Il a développé une expérience importante dans le contentieux extractif à Point Noir. Il intervient tant dans la phase précontentieuse en assistant les Etat, organisations sous régionales ainsi que les acteurs économiques dans le cadre de négociations bilatérales interétatiques, que dans la phase contentieuse. Spécialiste des questions complexes de conformité et de gouvernance, il accompagne des entreprises africaines et étrangères dans leurs programmes de Compliance, la conduite d’enquêtes internes, les situations de crise et dans le cadre de contrôles administratifs. Il intervient également à leurs côtés dans le cadre de leurs programmes de formation, de même qu’il les conseille dans la mise en place et le renforcement de leurs dispositifs anticorruption.

Diplômée de l’Université de Caen Basse Normandie (Master 2) Cambridge (France et de l’Université de Bordeaux.

Hajer Gueldich | Conseillère spéciale

Mme Hajer GUELDICH est professeur agrégée en Droit international à l’Université de Carthage et membre élue de la Commission de l’Union africaine pour le Droit international (CUADI) depuis 2015 et actuellement son rapporteur général. Son expérience dans l’enseignement supérieur date de 1999. Sa thèse de doctorat a porté sur « Droit d’ingérence et interventions humanitaires : état du Droit et de la pratique internationale ».  Elle est l’auteur de plusieurs articles publiés en droit international, droit international humanitaire, droit international des droits de l’Homme et sciences politiques. Elle est coordinatrice du Laboratoire de recherche en droit international et juridictions internationales à l’Université de Carthage.